Catégories

pic du midi d ossau

10 et 11 juillet, direction le pic du midi d’Ossau avec des conditions estivales.
Nous sommes 3, Juju, Adelin et moi. Bivouac sous tente le vendredi soir.
Au matin trés tôt, Julien et Adelin décident d’aller grimper dans la voie « Fouquier » en face est. Cette voie est côtée difficile, haute de 600 mètres d’escalade.
Vu leur niveau, C est un parcours vacance. Pour moi la « Fouquier » c’est du déjà fait quelques années en arrière, alors je me décide d’aller faire la voie « face nord » par la brèche des autrichiens; côtée assez difficile, je me balade dedans, les 600 mètres d’escalade pas trop dur s’avalent trés rapidement, ce qui me laisse le temps d’aller au sommet de l’ossau et de redescendre sur le rein de Pombie afin d’observer notre cordée de choc dans la face est.
Leur rytme est régulier, ils sont à 3 longueurs de la sortie. Les grandes dalles sont derrière eux, il leur reste à franchir diedres et cheminées.
Je les rejoint à la sortie.
Bravo les gars !!!
Le lendemain, on se décide pour la voie « flip matinal » sur la muraille de Pombie. Julien se lance dans la 1ère longueur, la fissure se grimpe bien et donne suite à une double fissure en 6a ou la protection devient difficile (je rappelle que sur l’Ossau les voies ne sont pas équipées)
La voie porte bien son nom, Juju flip a 2 reprises et on se dit qu’à sa place on fipperait aussi. Il est encore temps de faire demi-tour.
On comprend que « flip matinal » td+ à froid de bon matin c’est pas pour aujourd’hui;
Direction la vallée de Laruns au secteur d’escalade du Hourat.
Nous commençons par la via cordata puis quelques voies d’escalade afin de se réconcilier avec l’élément.
Un bon week end sportif.

You must be logged in to post a comment.